Congo : le ministère du Tourisme et des Loisirs dispose désormais des sites web

Brazzaville, Congo (CONGOSITE) – La ministre du Tourisme et des Loisirs, Arlette Soudan Nonault, a procédé, le 10 août 2016 à Brazzaville, au lancement de deux portails de son ministère, ainsi qu’à l’ouverture des bureaux d’informations touristiques.

Mme freddy Mulongo Arlette Soudan, Ministre du tourisme de la république du Congo

Mme freddy Mulongo Arlette Soudan, Ministre du tourisme de la république du Congo

Ces deux sites visent à valoriser le patrimoine culturel et environnemental, dans le cadre de la diversification de l’économie nationale. Le public pourra désormais s’informer sur les activités de ce ministère au moyen des sites : www.ministere-tourisme.gouv.cg et www.oficedutourisme.goiuv.cg. Ces sites Internet ont été présentés par Jackvalanh Mauryn Ndokayo-Ondze.

Les bureaux d’informations touristiques sont situés dans le hall de l’aéroport international Maya-Maya. Selon le maire de l’arrondissement n°4 (Mougali), Benjamin Loukakou, à travers l’ouverture de ces bureaux d’informations, on assiste «véritablement au lancement d’une politique touristique novatrice au Congo, conformément aux orientations édictées visant la diversification de l’économie nationale».

Ces bureaux d’informations touristiques permettront de combler un vide rédhibitoire, plaçant désormais l’aéroport international Maya-Maya au diapason des standards de grands aéroports et autres hubs de références en matière du tourisme. Le Congo pourra devenir, à moyen terme, une destination très prisée des touristes.

Des bureaux d’informations touristiques seront implantés progressivement à travers le pays. «Le secteur du tourisme est, vous le savez, un secteur transversal par excellence. Il concerne tous les domaines ou presque : le foncier, la santé, les transports, l’environnement, la culture, la ville, la sécurité bien sûr, les finances et bien d’autres encore», a indiqué Mme Soudan-Nonault.

Tout en insistant sur l’accueil des visiteurs en vue d’accroitre le flux touristique, source de développement et de création d’emplois, elle a exhorté tous ceux qui oeuvrent pour le tourisme et les loisirs à bannir les mauvaises pratiques de corruption et de harcèlement, qui parfois compliquent inutilement la vie des touristes.

Arlette Soudan-Nonault a rappelé qu’un séminaire intensif de formation et de mise à niveau des animateurs touristiques s’est tenu à Brazzaville. Ces animateurs touristiques sont appelés à travailler sur le site du premier bureau d’information touristique du Congo.

Une vingtaine seront déployés prochainement dans les bureaux d’informations touristiques des aéroports de Pointe-Noire et de Dolisie. Une autre équipe sera déployée dans le cadre du déploiement du maillage touristique à travers tout le Congo.

Le ministère du Tourisme et des Loisirs a réalisé ces projets en partenariat avec le PNUD, l’Organisation mondiale du tourisme dans la procédure de classification hôtelière.

Kury Kounga

Source : congo-site.com